La sortie de la mise à jour Anniversary pour windows 10 au début du mois d’aout, apporte une nouveauté majeure pour les développeur webs ( sous windows bien sur ^^), à savoir l’apparition d’un sous-système linux directement intégré dans windows.

Je ne vais pas vous détailler comment l’activer vous pouvez trouver comment faire cela sur google.

La distribution proposée est Ubuntu 14.04.

Pour pouvoir développer en local il est donc nécessaire d’installer le stack lamp (Apache/Mysql,Php) , les instructions sont donc exactement les mêmes que sur un ubuntu classique, je vous renvoie donc
vers mon article sur le sujet : Ubuntu Server 14.04 « Trusty Tahr » : Installation d’apache, php et mysql ( lamp)

L’unique point à retenir est que les partitions windows sont montées dans /mnt/x/votre-dossier ( ou x correspond à la lettre de votre disque dur)
Il faut donc faire pointer vos vhosts apache vers ces dossiers.

A noter également que j’ai voulu installer nginx sans succès, pour l’instant cela ne fonctionne pas.

Console :
La console windows, reste relativement basique, voici comment utiliser cmder plutôt.
Créer un type de console « Bash windows » avec le script de démarrage suivant « cmd /k bash »

 

Questions performances alors ?

Pour l’instant je développais essentiellement dans des machines virtuelles vagrant, basées  sur l’image scotchbox

On va donc comparer les temps de chargement sur les plateformes e-commerce Prestashop et Magento
( Si quelqu’un à l’occasion de comparer avec wampserver, n’hésitez pas à donner vos impressions )

Comparaison Vagrant scotchbox (V) Vs lamp windows bash(W) :

Prestashop : ( version 1.6.1.6 cache désactive, rafraichissement des templates modifiés uniquement)

  • homepage
    V 4.05s / W 2.74s
  • categorie « Femmes »
    V 5.16s / W 2.62
  • fiche produit
    V 3.45s / W : 1.67s

Magento : (version 1.9.2.4 tous les caches désactivés)

  • homepage
    V 7.05s/ W 3.15s
  • catégorie standard avec 5 produits
    V 5.06s / W 4.04s
  • fiche produit :
    V 5.84s / W 3.51s

Verdict :
Je suis relativement satisfait de cette solution pour mes développements locaux, et je pense remplacer l’utilisation des vms vagrant par ce stack.
Les temps de chargements sont légèrement plus rapides qu’avec une machine virtuelle.
Pour l’instant je n’ai pas encore fait face à des problèmes bloquants ou a des cas particuliers, mais il y en aura surement.

Je vous ferais certainement des retours plus complets d’ici quelques mois après une utilisation plus intensive.