Posts Tagged ‘vagrant’

Alternative à wampserver : windows bash

La sortie de la mise à jour Anniversary pour windows 10 au début du mois d’aout, apporte une nouveauté majeure pour les développeur webs ( sous windows bien sur ^^), à savoir l’apparition d’un sous-système linux directement intégré dans windows.

Je ne vais pas vous détailler comment l’activer vous pouvez trouver comment faire cela sur google.

La distribution proposée est Ubuntu 14.04.

Pour pouvoir développer en local il est donc nécessaire d’installer le stack lamp (Apache/Mysql,Php) , les instructions sont donc exactement les mêmes que sur un ubuntu classique, je vous renvoie donc
vers mon article sur le sujet : Ubuntu Server 14.04 « Trusty Tahr » : Installation d’apache, php et mysql ( lamp)

L’unique point à retenir est que les partitions windows sont montées dans /mnt/x/votre-dossier ( ou x correspond à la lettre de votre disque dur)
Il faut donc faire pointer vos vhosts apache vers ces dossiers.

A noter également que j’ai voulu installer nginx sans succès, pour l’instant cela ne fonctionne pas.…

Pas de commentaires

Testez vos sites de développement en https

L’usage du https se généralise sur les sites web, lors du développement des sites, il devient donc important de vérifier que le passage du site en mode https ne renvoie pas d’erreur.

Pour mes développements j’utilise une machine virtuelle avec un stack lamp gérée via vagrant.
Nous allons voir comment rendre fonctionnel le https sur cette vm en moins de 5 minutes.

Sur votre vm saisissez les commandes suivantes :

#Activation du mode ssl apache
sudo a2enmod ssl
#Activation du site par défaut avec le ssl d'apache
a2ensite default-ssl

Si vos fichiers web sont situés à l’emplacement par défaut d’apache ( var/www/html ), il vous suffit de recharger apache

#Rechargement de la configuration d'apache
service apache2 reload

Et le https fonctionne 🙂

Si vous bossez dans un autre dossier, éditer le fichier de configuration du site default-sslsudo vim /etc/apache2/site-enabled/default-ssl.conf
et remplacer

DocumentRoot /var/www/public

par l’emplacement de vos fichiers web.…

Pas de commentaires

Magento 2 : Mise en place d’un environnement de développement local

L’année 2016 devrait marquer la montée en puissance de la plateforme Magento2.
Voici comment mettre en place rapidement un environnement de développement local pour Magento 2
Nous allons passer par la création d’une machine virtuelle qui utilisera Vagrant et virtualbox.
Je suppose donc que vous savez vous servir de ces technologies.

Installation du serveur et récupération des fichiers

  • Faites un clone du github :https://github.com/IamSwap/MageBox  ( Cette image est un stack lamp avec Mysql 5.6 obligatoire pour magento 2
  • Exécutez la commande vagrant “vagrant up” pour lancer la vm
  • Télécharger ensuite l’archive de Magento 2 depuis la page des download Magento et placer la dans le dossier “public”
  • (Optionnel ) Ajouter un nom de domaine local vers l’adresse ip : 192.168.20.10 , ( ex : www.magento2.dev )

Une fois tous ces éléments effectués, les conditions sont en place pour passer à l’installation de Magento 2

Installation de Magento2

Pour procéder rapidement nous allons l’installer via la ligne de commande.
Connectez-vous à la machine virtuelle dans le dossier /var/www/public/ et exécuter le code suivant :

php -d xdebug.max_nesting_level=500 -f bin/magento setup:install --base-url=http://www.magento2.dev/ \
--db-host=localhost --db-name=magebox --db-user=root --db-password=mysql \
--admin-firstname=Magento --admin-lastname=User --admin-email=user@example.com \
--admin-user=admin --admin-password=admin123 --language=en_US \
--currency=USD --timezone=America/Chicago --use-rewrites=0

Vous pouvez personnaliser les différents éléments pour les adapter à vos besoins, mais ceux-ci sont directement fonctionnels sur la machine virtuelle.…

Pas de commentaires

Serveur dédiés : Ajouter du swap

Voici un petit post rapide pour expliquer comment mettre en place du swap sur votre serveur dédié ( ou sur votre vm ) tournant sous linux.

Ceci vous permettra d’éviter toutes les problèmes du type :

  • ‘proc_open(): fork failed – Cannot allocate memory’ avec composer
  • lancements de tests phpunit

C’est parti pour le code.
Je pars du principe que vous avez assez de place sur votre filesystem /
Nous allons créer un fichier de swap “swapfile” d’une taille de 2 go
( vous pouvez le remplacer par la valeur de votre choix, sous réserve de disposer d’un espace suffisant )

#creation du fichier de swap
sudo fallocate -l 2G /swapfile
#mise a jour des droits du fichier
sudo chmod 600 /swapfile
#declaration du fichier swap
sudo mkswap /swapfile
#activation du fichier swap
sudo swapon /swapfile

Vous pouvez ensuite vérifier que tout a bien fonctionné en lançant la commande suivante :

sudo swapon -s
Pas de commentaires

Optimiser développement de modules Prestashop : Mise en place de l’environnement de développement

Cet article fait partie de la série : Optimiser le développement de modules Prestashop
  1. Mise en place de l’environnement de développement
  2. Industrialiser l’installation de Prestashop et des modules
  3. Tester fonctionnellement vos modules avec Phpunit et Selenium
  4. Éviter les régressions avec l’intégration continue

Pour commencer notre série sur l’optimisation du développement des modules Prestashop, nous allons commencer par la mise en place de l’environnement de développement.

Si vous en avez la possibilité, travailler directement sous Linux apporte directement l’ensemble des fonctions qui sont disponibles sur votre serveur, sur votre poste de travail.
Si c’est déjà votre cas vous pouvez passer directement à la partie sur le versionning de vos sources.

Installer une machine virtuelle en local.

Si vous travaillez avec un environnement Windows vous avez sans doute déjà travaillé avec Wampserver.
Mais pour ma part je trouve que cette solution est à présent trop limitée, d’autant plus que l’installation des outils les plus pratiques actuellement ( git / composer … ) est plus compliquée sous l’ environnement windows.…

Pas de commentaires

Alternative a wampserver : Vagrant

Si comme moi, vous développez sous Windows, et que vous utilisez wampserver pour faire tourner vos sites locaux, vous avez sans doutes déjà été agacé par les installations d’outils spécifiques sous windows ( composer , npm , phpunit ect… )

Voici donc une alternative simple et rapide à mettre en place.
Cela prendra un peu plus de temps que d’installer wamp mais une fois votre plateforme en place, vous aurez à votre disposition un linux en local.

Pour mettre l’infrastructure en place, voici les étapes à réaliser

Une fois les logiciels installés, vous pouvez maintenant installer des centaines de machines virtuelles préconfigurées en fonction de vos usages, celles-ci sont acessibles sur la plateforme https://atlas.hashicorp.com/boxes/search

Pour du développement local, je me suis basé sur l’image “Scotch Box” : https://box.scotch.io/ qui dispose entre autre des fonctionnalités suivantes :

Serveur : ( MySQL, PHP 5.5, Ruby, Git,Composer,Apache … )
Front End : (NPM, Grunt, Bower… )

Pour l’installer, il suffit de cloner le projet github

git clone https://github.com/scotch-io/scotch-box.git my-project

Puis de vous rendre dans le dossier my-project et de lancer la commande ( via l’invite de commandes )

vagrant up

Rendez-vous ensuite sur l’ip : http://192.168.33.10/ et le tour est joué 🙂

scotchbox

Pas de commentaires


Compte Github