Un petit article pratique assez générique pour une fois.

Pour un projet récent il fallait que je puisse détecter les tables manquantes entre une base de données « native » et la base de données du projet.

Il existe un certain nombre de logiciels qui le permettent mais je n’en avais pas sous la main.
Navicat permets d’identifier les tables concernées mais pas d’en exporter la liste.

La solution donnée ici permettra de faire tout en ligne de commandes ( linux )

J’ai utilisé l’outil https://github.com/DBDiff/DBDiff comme base.

Il faut commencer par télécharger le phar

wget https://github.com/DBDiff/DBDiff/releases/download/v1.0.0/dbdiff.phar

Ajouter les droits d’exécution au fichier.
Il faut ensuite configurer une connexion pour l’outil dbdiff ( dans le même dossier ou vous allez placer le phar )
Pour cela il faut créer un fichier .dbdiff ( attention au . devant ) avec les identifiants de connexions

server1:
  user: user
  password: password
  port: 3306 # for MySQL this is 3306
  host: 127.0.0.1 # usually localhost or 127.0.0.1
#Mettre la configuration des autres serveurs si nécessaires
server x:

L’outil dbdiff permets ensuite de générer nativement un fichier sql récapitulatif des différences via la commande :

.